La Hernie discale thoracolombaire


Anatomie :

La colonne vertébrale est constituée de nombreux os appelés vertèbres. Un canal médullaire (contenant la moelle épinière) est situé au centre de ces vertèbres. 
Les disques intervertébraux sont comme des tampons servant à amortir les chocs entre les vertèbres.
 On parle de hernie discale lorsqu’il y a expulsion d’une partie de ce disque intervertébral dans le canal médullaire, donc compression de la moelle épinière (soit chronique soit par traumatisme). 
La région située au milieu du dos (thoraco-lombaire) est souvent atteinte (chez le bouledogue français, le teckel…) par ce type de lésion, en raison de sa plus grande sollicitation.

Symptômes :

Ils varient selon la gravité de la hernie du Stade I au Stade V. 
La paralysie  peut toucher un ou plusieurs membres.

– Stade I :  Simple douleur de la colonne vertébrale

– Stade 2 : Incoordination des mouvements due à une atteinte du système nerveux central (ataxie)
 et /ou Diminution de la motricité légère  (parésie ambulatoire) ; à ce stade le patient est encore capable de se déplacer mais avec une certaine difficulté.

– Stade 3 : Parésie non ambulatoire ; à ce stade le patient n’est plus capable de tenir sur ses membres et donc de se déplacer seul ; il garde cependant des mouvements  volontaires ; si on le soulève, on verra alors les mouvements de ses membres.

– Stade 4 : Paralysie  ; plus aucun mouvement n’est décelable ; cependant si on pince fort l’extrémité de ses membres, il se retourne, montrant ainsi qu’il sent encore la douleur lorsque le pincement est assez fort ; souvent une incontinence urinaire et fécale sont présentes.

– Stade 5 : Paralysie complète avec perte de sensibilité profonde
 – Incontinence urinaire et/ou fécale ; ce stade est le stade ultime ; le pronostic est alors très grave.

 

Diagnostic :

Le diagnostic de la hernie discale se fait essentiellement par imagerie.

L’examen de choix est le scanner. Celui-ci, si nécessaire pourra être couplé à une myélographie (Myélo-scanner). Le scanner permet presque toujours de localiser la hernie, de voir son étendue dans le canal vertébral, et le taux de compression de la moelle épinière.

Une radiographie sans préparation malheureusement ne permet pas de visualiser la compression médullaire.

Thérapeutique médicale :

Le traitement médical pourra être éventuellement prescrit pour les patients présentés en stade 1 ou 2 non évolutif. Cependant on gardera en mémoire que lorsque le disque commence à se déchirer, l’évolution peut être défavorable. En effet il est fréquent d’avoir un animal présentant une simple douleur en début de journée, et être complètement paralysé de ses membres en fin d’après midi.

S’il est mis en place, le traitement médical a pour but de limiter la déchirure du disque. Le repos est donc primordial. On pourra lui associer l’administration d’antalgiques (morphiniques). Un anti-inflammatoire de type corticoïde à faible dose pourra être adjoint. On évitera les anti-inflammatoires non stéroïdiens pouvant augmenter les saignements dans le canal médullaire et la moelle épinière.

Thérapeutique chirurgicale :

La chirurgie consiste à aborder la moelle épinière afin d’enlever le matériel discal la comprimant.

Cette technique se réalise par hémi-laminectomie vertébrale latérale (ablation des facettes articulaires), ou mieux par foraminotomie (les facettes articulaires sont préservées). La foraminotomie permet un abord plus ventral et donc plus en regard du matériel hernié. Il est parfois nécessaire d’étendre cette ouverture du canal vertébral sur plusieurs espaces, lorsque le matériel discal s’est propagé le long du canal.

Pronostic :

Stades I : 95 à 100% de chances de récupération en 4 à 8 semaines.

Stade II : 90 à 95% de chances de rétablissement en 4-8 semaines.

Stade III : 85 à 90% de chance de rétablissement en 4-8 semaines (voire plus).

Stade IV : 80 à 85% de chance de rétablissement en 4-8 semaines (voire plus).

Stade V :

– moins de 24h : 50% de chance de rétablissement en 4-8 semaines (voire plus)

– plus de 24 h : 5 à 10% de chance de rétablissement en 4-8 semaines (voire plus).

Soins post-opératoires :

Hospitalisation :

– Un chien en stade 1 à 2 reste en général 3 à 5 jour à la clinique. Il peut cependant sortir plus vite si sa récupération est rapide.

– Un animal en stade 3 va rester hospitalisé entre 3 et 15 jours. En général il sera rendu à ses propriétaires lorsqu’il sera à même de marcher seul.

– Pour les animaux en stade 4 et 5, l’atteinte étant plus profonde, avec souvent incontinence urinaire, le temps d’hospitalisation sera beaucoup plus long. En effet il sera nécessaire soit de leur vidanger la vessie 2 à 4 fois par jour, soit de leur poser une sonde urinaire. Des séances de rééducation seront effectuées tous les jours par les infirmières. Le Vétérinaire responsable de la rééducation, lui, les prendra en charge au minimum 2 fois par semaine.

Traitement : 

– Analgésiques/Anti-inflammatoires seront prescrits pour prévenir la douleur per opératoire et post opératoire (morphiniques) ; toute douleur devra disparaitre.

– Un traitement Anti-inflammatoires sera mis en place pour diminuer l’œdème médullaire.

– Des Antibiotiques par voie intraveineuse seront injectés pendant l’intervention pour prévenir l’infection, puis un relais oral sera instauré si jugé nécessaire

– Le repos est primordial durant les premiers mois. Les sorties sont réalisées en laisse courte, et en soutenant le train arrière avec un lien si nécessaire.

Sortie du Patient :

Lorsque la sortie du patient sera programmée, un rendez-vous avec le chirurgien sera fixé.

Le déroulement de la  chirurgie sera expliqué aux propriétaires, mais surtout tous les soins à réaliser à la maison seront consignés aux propriétaires :

– massages des masses musculaires

– mouvements de flexion / extension des membres

– mise en position debout et maintien de l’équilibre

– vidange de vessie (si nécessaire)

– soutien du train arrière lors de la marche à l’extérieur

Des séances de rééducation seront assurées en ambulatoire à la clinique VETREF suivant le désir des propriétaires.

 

D’une manière générale, les hernies discales thoraco-lombaires sont de bon pronostic lorsqu’elles sont prises en charge rapidement et lorsque le stade d’atteinte n’est pas trop avancé. Seules les hernies de stade V ont un pronostic réservé (50% de chance de récupération) si opérées dans les 24 heures suivant la paralysie.

A la clinique VETREF, plus de 1500 hernies discales ont été opérées, avec un taux de succès de plus de 95%.

 


Nos horaires

La Clinique Vetref est ouverte 7J/7 au 7 rue James Watt à Beaucouzé près d'Angers, notre service d'urgences vous accueille 24h/24 au 02 41 200 220

Contactez-nous

Contactez-nous au 02 41 200 220 ou via le formulaire de contact de notre site Internet. Il nous sera agréable de vous répondre dans les délais les plus brefs.

Téléchargez la fiche de liaison