30 mars 2020

SARS-COV-2 ET ANIMAUX DE COMPAGNIE / VETREF- AniCura


L’actualité a rarement été aussi intense qu’en ce moment.

Confiné chez vous, c’est l’occasion de passer plus de temps avec votre chien ou votre chat. Mais peut-être avez-vous entendu parler de cas de coronavirus chez le chien et le chat ? Ces informations vous inquiètent et vous vous posez des questions vis-à-vis de vos compagnons ? Nous allons tenter de répondre à ces interrogations.

 

LE CORONAVIRUS, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le coronavirus fait partie des virus. Les virus sont des entités très rudimentaires qui contiennent de l’ADN ou de l’ARN protégé par une capside (structure protéique). Les virus ne peuvent pas se reproduire seuls et ont besoin de parasiter une cellule vivante pour trouver de l’énergie et s’y multiplier. Pour cela, ils possèdent un système pour « s’accrocher » à une cellule, y pénétrer et utiliser les structures existantes dans la cellule pour se multiplier. Une fois multipliés, les virus détruisent généralement la cellule affectée et se libèrent pour attaquer de nouvelles cellules.

 

Le coronavirus fait partie des virus enveloppés, c’est à dire qu’il porte dans sa périphérie une membrane cellulaire. Sur cette membrane externe des protéines y forment une couronne, d’où son nom de CORONAvirus.

 

Il existe de nombreux coronavirus parmi beaucoup d’espèces animales, connus depuis des décennies. Heureusement, la grande majorité d’entre eux n’entraînent que peu ou pas de signes cliniques.

Le SARS-CoV-2 (Syndrome Respiratoire Aigu Sévère lié au Coronavirus) est un coronavirus découvert en décembre 2019 en Chine, qui a probablement été transmis à l’Homme par un animal sauvage. A ce jour, la chauve-souris semble l’origine la plus probable du virus, et le rôle du pangolin dans la chaîne de transmission reste à déterminer. Chez l’Homme, le SARS-CoV-2 est à l’origine de la maladie appelée COVID-19.

 

 

LE CORONAVIRUS FELIN ET LA PÉRITONITE INFECTIEUSE FÉLINE.

De très nombreux chats sont porteurs de Coronavirus – nommé FCoV pour Feline Coronavirus (jusqu’à 90 % des chats en communauté et 50 % des chats de maison). Deux formes de ce virus existent. Dans sa forme classique, ce virus n’entraîne dans la majorité des cas aucun symptôme et n’a généralement pas de conséquence, les animaux sont alors porteurs asymptomatiques.

A l’occasion d’une mutation (touchant environ 5% des chats infectés par le FCov), ce virus peut cependant devenir pathogène et être à l’origine d’une maladie appelée Péritonite Infectieuse Féline. Cette maladie se présente sous divers symptômes, souvent graves et pouvant entraîner le décès de l’animal : diarrhée, perte d’appétit, atteinte inflammatoire abdominale ou thoracique (avec présence de liquide dans ces cavités), uvéite (inflammation d’une partie de l’œil), et troubles neurologiques notamment. Le virus muté n’est pas transmissible d’un chat à un autre.

Bien qu’un coronavirus en soit la cause, la péritonite infectieuse féline est sans rapport avec le SARS-CoV-2. Ce sont deux maladies différentes et si vous votre chat est atteint d’une péritonite infectieuse féline, il ne peut pas vous la transmettre. Néanmoins, comme pour toute maladie infectieuse, il convient de ne pas entretenir des rapports trop étroits avec votre animal malade et de vous laver les mains après l’avoir manipulé.

 

ET CHEZ LE CHIEN ?

Il existe également des coronavirus chez le chien (CCov pour Canine Coronavirus). Dans l’immense majorité des cas, ils n’entraînent pas ou très peu de signes cliniques (épisode de diarrhée). Les cas mortels sont extrêmement rares.

 

LE CHIEN ET LE CHAT PEUVENT-ILS ÊTRE PORTEURS DU SARS-COV-2 ?

A ce jour, dans de rares cas, des animaux de compagnie ont été reconnus porteurs de SARS-CoV-2 (Deux chiens à Hong-Kong, un chat en Belgique). Dans tous les cas rapportés, ce sont des animaux qui ont été contaminés par leurs propriétaires, eux-mêmes atteints de COVID-19 et en contact étroit avec eux (câlins, contacts nez-museau, etc…).

 

Récemment, un cas de chat contaminé par ses propriétaires a été rapporté en Belgique. La preuve même de cette contamination est actuellement remise en cause et nécessite plus d’investigation pour être prouvée. En effet, il est rapporté que l’animal n’a pas été vu par un vétérinaire, que les prélèvements ont été réalisés par les propriétaires eux-mêmes et dans leur environnement. Il est donc tout à fait possible que les prélèvements aient été contaminés par l’environnement et qu’ils ne reflètent pas la maladie de l’animal. Pour prouver cette contamination, il serait nécessaire qu’une sérologie soit effectuée sur l’animal (dosage des anticorps dirigés contre le SARS-Cov-2).

 

 

 

TOUJOURS À CE JOUR, AUCUN CAS DE CONTAMINATION D’HOMMES ET DE FEMMES PAR LEUR CHAT OU LEUR CHIEN N’EST RAPPORTÉ.

 

Par simple sécurité, si vous êtes atteints du COVID-19 ou si vous avez des symptômes grippaux, il convient d’appliquer des règles d’hygiène classique avec les animaux de compagnie :

– Éviter les contacts trop rapprochés (léchages de visage, de mains, dormir avec votre animal par exemples),

– Vous laver attentivement les mains après contact avec votre animal,

– Éviter que votre animal passe d’une personne à une autre le temps de votre maladie.

 

EN AUCUN CAS LE CORONAVIRUS NE CONSTITUE UN MOTIF D’ABANDON DE VOTRE ANIMAL.

 

Le risque principal est que votre animal soit temporairement porteur du virus, au même titre que les différents objets que vous pouvez manipuler.

Les données transmises dans cet article sont susceptibles d’évoluer et ne sont que le reflet des connaissances actuelles (31/03/2020)

 

 

Pour en savoir plus :

https://www.veterinaire.fr/actualites/coronavirus-covid-19-informations-sur-les-animaux-de-compagnie.html

http://www.inrs.fr/actualites/coronavirus-SARS-CoV-2-COVID-19.html

https://www.inserm.fr/information-en-sante/dossiers-information/coronavirus-sars-cov-et-mers-cov

https://www.anses.fr/fr/content/les-coronavirus

 


Nos horaires

La Clinique Vetref est ouverte 7J/7 au 7 rue James Watt à Beaucouzé près d'Angers, notre service d'urgences vous accueille 24h/24 au 02 41 200 220

Contactez-nous

Contactez-nous au 02 41 200 220 ou via le formulaire de contact de notre site Internet. Il nous sera agréable de vous répondre dans les délais les plus brefs.

Téléchargez la fiche de liaison