10 avril 2018

Image du mois : Vomissements aigus et hématémèse chez un chiot


Par les Dr Sophie ZOCCARATO et Renaud JOSSIER

 

CONTEXTE

Une femelle de race bichon maltais de 6 mois est présentée en consultation d’urgence pour abattement marqué, anorexie et vomissements aigus avec hématémèse.

L’animal est sujet au pica. Les vaccins et vermifugations sont à jour.

L’examen clinique révèle un état de déshydratation marqué et une douleur abdominale modérée principalement en portion crâniale.

Un bilan sanguin biochimique et une numération-formule sanguine ne révèlent aucune anomalie. Un test sérologique pour détection de la parvovirose est négatif.

 

ECHOGRAPHIE ABDOMINALE

Une échographie abdominale est effectuée. Une boucle vidéo de la région de l’antre pylorique est présentée. Le reste de l’abdomen ne présente aucune anomalie.

DESCRIPTIONS DES ANOMALIES

Un épaississement marqué et diffus de la portion musculeuse de la paroi gastrique est noté (ligne  bleue). L’architecture en couche est conservée. Des interruptions focales de la surface interne de la paroi sont visibles, avec présence d’éléments hyperéchogènes avec artéfacts de queue de comète qui s’étendent depuis la lumière digestive jusqu’à la portion musculeuse (flèches rouges). Les graisses péritonéales en périphérie de l’estomac sont modérément hyperéchogènes (flèches violettes).

Ulcère gastrique, épaississement de la paroi gastrique.

Ulcère gastrique, épaississement de la paroi gastrique.

Ulcère gastrique chien

Ulcère gastrique

Hyperéchogénicité des graisses adjacentes à l'estomac.

Hyperéchogénicité des graisses adjacentes à l’estomac.

 

CONCLUSION EXAMEN

Gastrite sévère avec ulcérations profondes en région de l’antre pylorique, sans image de perforation. Inflammation péritonéale adjacente.

DISCUSSION

Les ulcères gastriques sont peu fréquents chez le chien. La recherche de la cause primaire à leur formation doit être réalisée ; intoxication, atteinte métabolique (insuffisance rénale ou hépatique, maladie d’Addisson…) voir tumorale (mastocytome, gastrinome notamment). Mais la cause la plus fréquente est iatrogène. L’emploi d’anti-inflammatoire et surtout l’association d’AINS et de corticoïdes peuvent entrainer une érosion de la muqueuse gastrique et interférer dans la synthèse des prostaglandines qui ont un effet gastroprotecteur.

Dans le cas de cette chienne, une cause toxique est suspectée.

Les ulcères gastriques sont souvent rencontrés au niveau de l’antre pylorique ou en région duodénale. L’échographie abdominale et la fibroscopie digestive sont les deux examens de choix pour leur détection.

 

Un traitement médical permet souvent une résolution rapide des lésions ulcératives (anti-vomitifs, anti-acides, analgésie, dans certains cas couverture antibiotique). Dans les cas graves, une transfusion sanguine est parfois nécessaire. En cas de perforation, une chirurgie est nécessaire. Dans le cas de cette chienne, le traitement médical a été suffisant. Au bout de quatre jours, l’échographie de suivi révèle une nette amélioration des lésions.

 

 

LIENS :

»    Service d’imagerie médicale
»    Image du mois : Douleur abdominale chez un Griffon
»    Image du mois : Masse abdominale chez un Scottish Terrier
»    Service d’échographie abdominale à la clinique VetRef
»    Image du mois : Syncopes chez un Saint-Hubert
»    Image du mois : Apathie et souffle cardiaque chez un Setter Anglais
»    Image du mois : Cervicalgie chez un Yorkshire
»    Fiche de liaison

Nos horaires

La Clinique Vetref est ouverte 7J/7 au 7 rue James Watt à Beaucouzé près d'Angers, notre service d'urgences vous accueille 24h/24 au 02 41 200 220

Contactez-nous

Contactez-nous au 02 41 200 220 ou via le formulaire de contact de notre site Internet. Il nous sera agréable de vous répondre dans les délais les plus brefs.

Téléchargez la fiche de liaison